argent economie biologique

Convergences de la femme crémée : économie, écologie et santé

Convergences de la femme crémée : économie, écologie et santé

Toi, ô la radine
Toi, ô l'écolo
Toi, ô l'hypocondriaque
Toi, ô femme qui aime l'hygiène 
Savez-vous que l'on peut trouver un super terrain d'entente ?
(Se) laver et se crémer efficacement, pour pas cher, sainement et écolo ? 

 

 

L'autre soir, je revois quelques amis des années lycée. On se raconte un peu notre vie 20 ans plus loin (merci Bruel) et on rit, on est heureux, avec une pointe de mélancolie mais beaucoup d’excitation aussi. Je les adore !

 

 

via GIPHY

 

 

Au cours de la soirée, l'un d'entre eux m'explique qu'il fréquente une vegan et qu'il est parfois dubitatif sur sa manière de voir la vie. Il m'explique qu'elle fait ses propres crèmes de beauté et son dentifrice. On se marre un peu, je le comprends, j'aurais réagi pareil, avant.

 

Avant = avant d'avoir un petit humain, de l'allaiter et de vouloir préserver sa vie comme si je voulais sauver une jeune pousse au coeur de la tempête. Et avant de voir ma mère partir à cause d'un fucking cancer.

 

Avant, un steak était du steak et pas vraiment un animal. Le lait était une boisson pleine de calcium et pas un liquide nutritif pour petit veau. Par soucis d’honnêteté, je précise que je mange de la viande et j'utilise du lait de temps en temps pour faire mes yaourts. 


Avant, j'allais chez Séphora et je payais un rein pour des crèmes hyper savantes qui sentaient bon, avec un packaging sublime c'est encore mieux. Je n'ai jamais vu de différences probantes entre ma peau avant / après et j'ai toujours douté des promesses marketing, mais je ne me posais pas vraiment de question. 50€ merci, passez une bonne journée. Le cancer, on ne sait pas trop, on verra dans quelques années si on a merdé sur les nano-sphères. 

Sans parler make up !

 

via GIPHY

 

 

J'explique alors à la volée que je fais mes propres crèmes, récemment j'ai même coulé mon propre déo. Comme j'aime la controverse, je dérape sur le fait que mes produits ménagers se composent de vinaigre blanc, d'huiles essentielles et de bicarbonate de soude. No limit, je suis une dingue - et je n'ai pas abordé le fait que je suis une utilisatrice de Cup. 

 

Naturellement, la conversation dérape sur le bio. Autour de la table, ceux qui "vivent bio" s'en donnent à coeur joie. Enfin ... nous sommes seulement deux sur 7. Et voilà que ça parle extracteur de jus, prix pas aussi chers que ce que les autres pensent, qualités nutritives, saveurs retrouvées, santé, biocoop et amap.

 

 

Je jubile ! 

 

Petit détour sur le cas "mouvement gilet jaunes", tout le monde est plutôt d'accord pour dire qu'il le soutient, bien que pas grand monde n'aille se mouiller en manif. On parle pouvoir d'achat, produits qui coûtent chers et choix de dépenses.

Nous sommes au resto pakistanais ; globalement nous sommes d'accord pour dire que les français sont chanceux par rapport au reste du monde. 

 

via GIPHY

 

 

Oui mais ... qui peut se payer une voiture électrique ? Vu le prix de la batterie (en location) qui coûte trois reins et un poumon. Et puis aussi, on doute beaucoup que ce soit si écolo pour l’environnement. Mais qu'il va bien falloir qu'on fasse un truc avant de tous mourir emportés sous 7 mètres d’eau ou grillés à sec sous le soleil. 

 

En quatre heure de repas (oui, nous avons été oublié pendant 3 heures dans une salle privatisée), tous les sujets les plus brûlants sont venus nous titiller entre deux remember the time. C'était génial <3 

 

 

Alors aujourd'hui, je reprends mon clavier pour discuter fric / environnement / santé / soins de soi et de sa maison. 

 

=> Parce qu'il est possible, facile, économique, sain et efficace de faire de bons choix, qui ne lèsent personne (sauf les fabricants et les annonceurs qui devront bien s'adapter un jour à la réalité écologique de la consommation). 

 

Je vous propose aujourd'hui de commencer par un "room-tour" d'une pièce phare de la maison : la salle de bain. Comment comment sortir du sur-emballage, de la sur-consommation et des produits d'hygiène finalement pas mal cracra.    

 

Dans ma jolie salle de bain 

 

J'ai 41 ans à ce jour. Bien entendu que j'ai besoin de crème si je ne veux pas ressembler à un pruneau. Et j'aime être propre, ça va de soi. Et ne pas sentir le bouc. Le tout en évitant les substances nocives, pour ma peau comme pour la planète.

Et avec les économies réalisées sans le vouloir, j'ai pu m'offrir le fameux Steampod pour lisser mes boucles ! Magique ! 

 

via GIPHY

 

Voici mon butin

 

  • De l'hydrolat bio, un pschitt chaque matin au réveil, je n'ai jamais trouvé mieux pour bien me réveiller. Pour ma peau sèche, j'opte pour du bambou, de la rose ou de la fleurs d'oranger. En cours de journée ou le soir, après le démaquillage, j'adore. En moyenne 4€ les 100 ml. Le flacon me dure au moins deux mois. Si vraiment je suis à la dèche, je prends un brumisateur d'eau type Evian. 

 

hydrolat bio

 

 

  • De l'huile bio. Il y a pléthore d'huiles. Selon mon budget et ma peau, j'opte pour du jojoba, de l'abricot, de l'argan ... Actuellement je ne suis pas mécontente de l'huile de chanvre. Je ne prends que du 100 ml et la bouteille dure minimum 3 mois. Je masse mon visage avec l'huile juste après mon pschitt d'hydrolat, sans sécher. Eau + Huile = crème. L'huile me sert aussi de démaquillant, c'est toujours impeccable avec une lingette en tissu lavable humide et chaude, ou encore d'huile de massage. Environ 6€ les 100ml, c'est super économique. Sinon, de l'huile vierge bio achetée au rayon alimentaire, 8€ les 750 ml, mais les odeurs sont plus fortes (avocat, olive, chanvre etc.)  

 

huile d abricot

 

  • De l'huile essentielle de bois de Hô pour mes petites rides. J'en ajoute une goutte à l'huile en fin de massage. 3€ seulement pour la vie des rats ! 

 

  • Un pot de beurre d'amande ou de karité, qui me sert lorsque la peau tiraille. Parfois en couche épaisse avant de dormir. La pâte est plus compacte que l'huile et nourrit aussi le corps et les zones sèches, les coudes, les pieds. Entre 3 de 6€ les 100 ml. 

 

  • Un savon sur-gras bio pour la douche et éventuellement le visage. Pas d’emballage, il dure longtemps et sent bon. Autour de 3€. Je l'utilise avec une fleur moussante pour exfolier.  

savon au charbon actif la fabrique de courennes

Je rêve de tester le savon artisanal de la fabrique de Courennes

 

  • Le shampoing, je cherche encore. Actuellement j'utilise un shampoing bio solide pour éviter la bouteille, mais mon choix n'est pas arrêté. Les shampoing classiques, même bio, me donnent des plaques désagréables. Quand j'ai le temps, je me fais simplement un masque de Rhassoul, l'argile marocaine, qui lave et me laisse les cheveux impeccables. Je me suis révélée allergique au Shikikai qui fonctionnait aussi très bien, dommage. Environ 5€ le galet qui dure longtemps. A noter que j'ai commandé le nécessaire pour créer mes propres shampoings solides, je teste et je vous en reparle. 

shampoing solide

 

  • Démêlant ? Non ! Juste une carafe dans laquelle je mets un peu de vinaigre de cidre (alimentaire), quelques gouttes d'huile essentielle d'Ylang Ylang et beaucoup d'eau tiède. C'est bluffant ! Mais ça sent :/ J'ai entendu parlé d'une alternative incroyable : l'eau d'avoine, recette le carnet de Melly. De temps en temps, je fais simplement un masque d'huile de chanvre ou de beurre de karité. Coût : ridicule.

 

  • Le déo ! J'aime la simplicité de la pierre d'alun (en frottant bien) ou un peu de bicarbonate de soute (magique). Mais dernièrement, j'ai suivi la recette du blog Tomate sans graines, ici. C'est juste parfait ! Le baume est simplement coulé dans un mini pot de confiture. C'est un peu gras, mais ça ne laisse pas de trace. Ah oui ! J'utilise non pas de la cire d'abeille mais de la cire de soja, achetée pour fabriquer ... mes bougies ;) Prix de revient : quelques centimes. 

 

 

  • Du henné bio pour colorer mes cheveux blancs, tous les 3 mois. Je casse toujours le rouge ou l'orange des hennés avec du katam, pour rester naturellement châtain sans reflet bizarre. Je le fais seule dans ma salle de bain, avec des gants (j'ai appris la leçon) et une serviette noire. Je bidouille ma pâte et je l'applique rustiquement. Tarif : tellement moins cher que chez le coiffeur, tellement moins cher que l'applicateur vendu chez Carrouf, tellement plus sain que tout ce qui existe, s'il est de bonne qualité ... Autour de 5€ la coloration. 

 

  • Masques de soins. Plus simple, tu meurs. J'utilise de l'argile blanche (2€50 les 250g), de l'eau ou de l'hydrolat. Ensuite je laisse faire l'idée du jour : j'ajoute de la poudre de charbon actif pour l'effet gommant, du yaourt nature ou du miel pour nourrir et hydrater, une huile essentielle pour purifier ... Petite aparté : l'argile blanche surfine est une merveille pour réparer les fesses rougies de bébé. Elle entre dans la composition des dentifrices maison et fait merveille dans les problèmes gastriques. J'aime les choses qui servent partout ! 

argile blanche

  • Mes seins sont entretenus avec un simple macérat de bellis. C'est bluffant ! Même mon amoureux a vu la différence, lui qui ne voit pas grand chose (lol). Mes seins ont connu des prises et des pertes de poids considérables, un allaitement long et des soutien-gorges douteux. Faites moi confiance, vous auriez pitié ... J'ai déjà utilisé des crèmes spéciales poitrine, très coûteuses et j'affirme que l'huile de bellis est plus efficace, pour 7€50 les 100ml (deux mois d'utilisation).  

 

  • Les lingettes lavables : la base. Un simple carré cousu de coton et d'éponge de coton ou de bambou, pour me démaquiller ou pour enlever un masque d'argile. Si vous ne savait pas coudre, découper simplement à même le tissu, mais de grâce, oubliez les cotons jetables. Je me démaquille à l'huile (coco, abricot ...) bien gras, je lave en machine sans chercher à faire tremper d'abord et je n'ai jamais eu le moindre soucis. 

 

lingettes lavables

 

  • La cup. Le moment glam. La Cup m'accompagne depuis 10 ans et à l'époque on parlait peu des substances nocives contenues dans les tampons et serviettes. Après un petit temps d'adaptation - il faut être honnête - j'en suis ravie. Je la jette tous les 4 ou 5 ans et elle me coûte 15€ de mémoire. C'est autant de serviettes en moins dans la nature pendant 5 ans pour le prix de 3 paquets de nana. Je me sens incapable d'utiliser des serviettes hygiénique lavables (les blocages psycho). J'aime ma cup <3

 

cup hygiénique

 

  • Je n'ai pas encore tester de dentifrice maison, j'ai un petit blocage sur le sujet. Idem pour le mode d'épilation, où je garde mon appareil applicateur de cire chaude + un rasoir jetable pour les aisselles. 

 

==> J'ai plein de recettes de crèmes à tester mais j'ai le goût des choses très simples qui ne demandent aucun effort :) Parfois je me laisse tenter par des pseudo "ajout" miracle : extrait concentré de sang de dragon (?), extrait de bourgeons de hêtre ... J'ajoute ses petites gouttes dans mon huile. Pour quelques euros j'achète du rêve, mais je vais être honnête : je ne suis pas régulière. 

Vous pouvez retrouver sur mon tableau Pinterest un tas de recettes magiques à réaliser vous-même ;)

 

==> Beaucoup de mes produits sont commandés chez Aroma-zone, site tant adulé que détesté. J'y suis habituée, alors je reste fidèle. Mais parfois je me sers simplement de ce qu'il y a dans ma cuisine : huile de coco, huile d'olive, miel etc. 

 

Le résultat 

 

C'est le moment où vous aimeriez peut-être voir ma tête pour constater par vous-même ? Vous allez devoir me faire confiance, parce qu'en ce moment je ne suis pas très photo. J'ai malheureusement pris beaucoup de poids suite à un traitement hormonal + du chocolat et je suis de retour dans la case "n'assume pas". 

 

 

Pour la quarantaine, je peux affirmer que je me défends bien, question rides : j'en ai assez peu. Mes rides d'expression commencent à être marquées (les fameuses verticales, entre les yeux et au dessous de la bouche). Mais cela reste raisonnable. 

Question fermeté, ça se dégrade. Mes pertes et prises de poids ont sacrément jouées sur la qualité des fibres, pourtant j'arrive encore un peu à sauver ma peau des dégâts. 

 

Est-ce que c'est grâce à mes soins maison ? Est-ce que c'est grâce à ma qualité de peau ? C'est pile ou face, mais je ne pense pas encore au Botox (sauf pour ma ride du lion, qui me désespère). 

 

Je résume :
économies involontaires
+
produits sains sur la peau
+
restriction des emballages
Consom'action 
+
environnement préservé

 

 

Alors oui, vous ne parlerez plus de Dior et de L'Oréal avec les copines, mais vous ouvrez votre vie aux expériences enrichissantes ! 

 

 

via GIPHY

 

 

 

 

Autres articles

Comment choisir ses couleurs ? Le sens et les effets des coloris
Comment choisir ses couleurs ? Le sens et les effets des coloris
Comment les couleurs influent sur notre humeur ? Et pourquoi il vous faut un portefeuille turquoise ;)    Notre perc...
Lire plus
Comment trouver des outils alternatifs selon ses besoins personnels grâce au Miracle Morning ?
Comment trouver des outils alternatifs selon ses besoins personnels grâce au Miracle Morning ?
Impossible de faire l'impasse sur l'un des Bests Sellers de ces dernièresannées : The Miracle Morning, de Hal Elrod. ...
Lire plus
Alexandra et le rêve américain
Alexandra et le rêve américain
Bienvenue sur le blog "interview des femmes qui osent" !   Voici une nouvelle opportunité d'apporter une graine d'es...
Lire plus

Commentaires

  • Je suis super contente d’être tombée sur cet article, surtout que je ne savais pas que au-delà des créations tu avais un blog
    depuis quelques temps je me questionnais à utiliser des produits les plus simples possibles sur ma peau, tout en ne sachant pas forcément vers quoi me tourner. et là, tu poses ça l’air de rien sur Facebook et je me suis dit :“elle est vraiment géniale cette femme!”
    j’ai limite hâte de terminer le peu de produits que j’ai en stock pour pouvoir m’acheter des produits plus sains pour la peau, et moins cher que les produits chez Sephora avec un compo douteuse !
    merci encore !

    emilie le

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés