C'est la saint Valentin ? Aime toi !

C'est la saint Valentin ? Aime toi !

C'est la saint Valentin ? Aime toi !

L'Amour, c'est la plus belle émotion que la vie puisse nous offrir. Il n'y en a pas de comparable.

 

On ne va pas se mentir, c'est surtout l'Amour de l'autre, l'Amour dans le couple, qui nous fait vibrer. Je suis comme vous, j'ai grandi avec des princesses et des princes qui s’aimèrent et eurent beaucoup d'enfants. J'ai grandi avec Johnny et bébé qu'on laisse pas dans un coin, avec Richard et Julia dans une grande baignoire d'un hôtel de luxe, avec un fantôme qui fait grimper des pièces de monnaie contre une porte pour dire à sa belle qu'il est toujours là. 

J'ai été biberonné aux films romantiques, aux chansons d'amour et ma vie, finalement, a toujours tournée autour de cette unique question :

"Et lui, est-ce qu'il est le bon ?" 

 

 

 

 

 

C'est bientôt la saint Valentin et pour la première fois depuis 18 ans, je serais seule.

 

Pourtant il se passe un truc incroyable, inimaginable : j'ai plus d'Amour dans mon coeur que je n'en ai jamais eu parce que j'ai compris quelque chose d'essentiel : l'Amour le plus nourrissant ne vient pas de l'extérieur - de l'autre - mais de sa propre usine intérieur, le coeur.  

Le coeur produit sa propre énergie, un peu comme une centrale nucléaire. Il n'a pas besoin de quelqu'un d'autre, il n'a pas besoin d'être aimé en retour. Il est capable - tant il est qu'on le lui permette - d'éclairer toute une ville. Bon allé, ton quartier pour commencer ! 

J'entends déjà les commentaires : "oui mais seul, ça ne vaut rien" ou "A quoi ça sert si on a personne à qui le donner / partager ?" et encore "Le corps a besoin de 4 câlins par jour pour survivre" (c'est un article qui circule en ce moment sur les réseaux). Et bien sûr ! Oui oui et re Oui ! La quête de l'amour est la plus belle expérience humaine et moi-même je "cherche" celui à qui donner et de qui recevoir toutes ces belles choses. 

Mais être capable d'activer mon usine d'Amour m'apporte le goût de vivre avec moi-même telle que je suis à chaque instant.

Il me rend capable de supporter les moments où j'ai peur, où je tremble, où je doute, de prendre le recul nécessaire pour accepter que ces états émotionnels douloureux vont passer. Capable de me sentir heureuse de tout ce que j'ai déjà et d'attendre avec patience les cadeaux de l'existence. Capable de garder mon coeur ouvert et pur. 

 

Le coeur est un miracle de technologie qui a le don de l'intuition et du bon chemin a prendre. 

Si on le laisse parler ... 

Dans la série Once upon a time, l'horrible belle mère de Blanche-Neige a la capacité de retirer à main nue le coeur de ses victimes pour les observer, rouges et palpitants. Le cœur des méchants, eux, sont déjà noirs et durs comme du charbon. Blanche-Neige elle même, en prenant de mauvaises décisions, voit son coeur lumineux et pur se tacher et s'obscurcir.  

 

 Tu la vois la première tache noire ? C'est karma.  

 

C'est une jolie symbolique, je trouve qu'elle fait sens dans ma quête personnelle. J'ai pris la décision de ne pas laisser le chagrin, la vengeance, la colère ou les déceptions entacher ce qu'il y a de plus précieux en moi. 

C'est une décision tout ça. On décide, verbe d'action. Lorsqu'on préfère rejeter la possibilité d'aimer à nouveau en fermant la communication avec son coeur, on se puni soi-même. On se coupe de l'essence même de notre être. 

Il y a longtemps, j'ai construit une forteresse autour de mon coeur parce que la peine était insupportable à vivre. J'ai coupé le son. Pour me protéger. Pour mon bien. Et franchement, quel repos, quel calme, quelle puissance même ! Du moins au début.

Je crois qu'à ce moment là, j'avais le coeur couleur charbon. Quand j'ai pris conscience que j'avais déconné à plein tube, mon coeur était prisonnier depuis trop longtemps déjà. 

Le piège c'était refermé sur moi, il n'y avait pas de porte, pas de fenêtre, pas de possibilité d'accéder à lui. J'étais comme un lion en cage qui paniquait de ne pas trouver l'issue pour enfin respirer vraiment. J'avais envie de démolir chaque brique mais je ne savais pas comment m'y prendre. 

 

 (Moi qui décide de ne plus aimer parce que ça fait trop mal)
 

 

Il a fallu beaucoup d'amour extérieur pour me permettre de commencer à péter le béton. A lézarder les murs pour que le jour commence à apporter de la lumière. L'amour qui m'était offert a fait tout ce qu'il a pu pour travailler avec moi à la déconstruction de ma prison. Pendant 10 ans et une infinie patience.  

Malheureusement, ça ne suffit pas toujours. Pour exploser sa tour et déblayer le chantier, il faut une puissance que l'on ne peut que s'apporter soi-même. Autrement dit s'aimer vraiment et mettre sur ON le bouton de son propre coeur. 

Alors je me suis allée à ma propre rencontre. Et j'ai aimé ça. 

 

Je m'aime jusqu'à la lune et bien davantage ...

 

Comme nous nous rapprochons de la St Valentin, les citations et autres panneaux humoristiques fleurissent. On se moque de notre condition de célibat, on précise bien qu'on n'y croit plus, on en plaisante mais au fond ça nous touche. Ne mentons pas, si vraiment on s'en moquait comme de notre première chaussette, on n'y penserait même pas à cette foutue fête commerciale. 

C'est comme ça. L'Amour dans notre société, c'est le besoin premier sur l'échelle de Maslow vu que (généralement) on mange à notre faim et qu'on a un toit sur la tête. 

A la place de se laisser le coeur ouvert, presque naïf, on devient amer, cynique, désabusé. Alerte spoiler : les premières taches noires débarquent sur notre coeur. 

 

 

 

Alors, comment fait-on ? 

 

Technique 1)  On médite avec son coeur.

Il existe des tas de séances de méditations gratuites sur You tube et sur l'application Insight Timer, mais vous pouvez aussi le faire seul en portant votre attention sur ce centre énergétique, en visualisant votre organe s'éclairer d'une lumière chaude qui irradie en vous, qui s'expense, qui se diffuse à l'extérieur. Laissez grandir cette lumière ... Elle fait un bien fou ! 

Dirigez cette lumière partout où vous en avez envie, baignez-vous dedans, envoyez-là vers toutes ces personnes qui comptent pour vous et même ceux qui ne le méritent pas. Au meilleur, ça nettoiera les énergies négatives pour mieux pardonner. 

Un conseil : n'oubliez pas d'ouvrir votre thorax mais aussi votre dos ! La lumière sort de nous devant, derrière et sur les côtés :) 

 

Technique 2) On se demande ce que l'on a appris 

L'expérience vient en pratiquant. S'interroger sur ce que nous avons appris d'une situation permet de mettre de la distance avec les émotions négatives et même -c'est magique- d'apporter un éclairage sur nous-même et des leçons à en tirer. 

C'est parfois extrêmement difficile de voir du bon là où tout n'a été que chaos mais avec un peu de pratique, on en vient à se dire "Ok, je comprends ce que j'avais besoin de traverser". 

Personnellement, ces dernières années, je ne me suis pas sentie soutenue, épaulée, aimée et respectée comme je le méritais. J'ai supporté le mensonge, la lâcheté, l'égoïsme, la radinerie, la colère et le silence. C'est ma version de l'histoire, bien entendu. Quoiqu'il en soit, j'ai énormément appris sur moi-même, sur ma force, sur mes faiblesses, sur mes limites. Le manque d'amour m'a forcé à aller puiser en moi-même tout ce dont j'avais besoin.

Quelle aventure incroyable ! Merci pour tout car finalement, c'est sans doute ce dont j'avais besoin pour exploser dans mon développement personnel. Et même s'il n'y a pas eu d'happy end à deux, j'ai tant appris sans abîmer mon coeur que j’éprouve de la gratitude. Dingue. 

Un chapitre en plus dans mon livre personnel ! 

 

 

 

 

Technique 3) On écoute son intuition 

Le mental se sert du cerveau pour filtrer les infos. L'intuition se sert du coeur pour nous guider. 

L'intuition, j'en ai déjà parlé, c'est cette petite voix qui ne fait jamais de longues phrases et qui dis JE au lieu de TU.

L'intuition c'est aussi cette sensation physique dans son ventre ou dans son sexe. Une sensation mauvaise ou bonne parle mieux que de long discours.  

Il faut apprendre à lui laisser de l'espace pour être entendu. La méditation, encore elle, permet de lui laisser le passage. Etre détendue, ne pensez à rien ... L'intuition ne parle que quand elle a quelque chose à dire. Ecoute la. 

 

Technique 4) On prend soin de soi 

J'ai même envie de dire, prendre soin de TOUTES ses soi.  

Je suis la somme de toutes les Shirley qui ont vécu de belles ou de vilaines choses. Je suis la petite fille de 6 ans qui accepte mal la naissance de sa sœur. Je suis la jeune fille qui tombe amoureuse pour la première fois. Je suis la jeune femme qui subi une violence psychologique. Je suis celle qui a fait une fausse couche. Je suis la mère qui n'arrive pas à ouvrir son coeur. Je suis toutes ces blessures, toutes ces femmes blessées qui vivent en moi. 

Je suis celle qui aujourd'hui va consoler chacune d'elles parce qu'elles ont besoin d'être consolées. Celle qui répare.  

Comment ? Je me détends et je visualise chacune d'entre elles. Je les prends dans les bras ou reste juste à côté, je les rassure, je reste autant de temps qu'elles en ont besoin, chacune à tour de rôle. Je sens dans mon coeur combien la femme que je suis aujourd'hui est en mesure d'être maternante et bienveillante envers elle-même. 

Et quand ça ne va pas, je visualise mon moi futur qui vient à son tour consoler celle que je suis dans le présent. Puisque je peux apaiser les moi passés, je peux imaginer celle que je serai venir le faire aussi. 

C'est une technique extrêmement puissante, capable de recharger ma réservoir d'amour. 

 

 

 

Technique 5) On se filme 

C'est ma technique la plus récente et elle marche incroyablement bien ! 

C'est direct et rapide : je tiens mon journal intime en vidéo. Il suffit d'un smartphone. J'ai tellement écris, remplis des dizaines de journaux ... Je n'en ai plus la force. 

Tu parles avec ta voix, avec ton visage. Tu dis ce que tu ressens, pourquoi tu le ressens, tu te livres. Parfois je passe du rire aux larmes dans la même journée ! Certaines videos ont été tellement puissantes que je les ai revu 5 ou 6 fois ! 

Quand je sens qu'une émotion me submerge, j'allume la caméra et j'en parle. C'est ainsi qu'au lieu de manger mes émotions, j'en ai parlé. Tout simplement. 

Essaie ! 

 

 

 

 

Bref, aime-toi. Tu es la personne la plus importante de ton monde et c'est comme ça que tu vas aimer ceux qui comptent. 

Spolier : et peut-être même que c'est comme ça que tu vas vraiment rencontrer "le bon" ou "la bonne". De toute façon tu ne risques rien, tu sais que tu t'aimes. 

 

 

 

 

 

Autres articles

Gaëlle change le monde - ou comment la vraie magie existe
Gaëlle change le monde - ou comment la vraie magie existe
C'est avec un grand bonheur que j'ai le privilège d'interviewer Gaëlle, marchande de (vraie) magie dans une petite bo...
Lire plus
Alexandra et le rêve américain
Alexandra et le rêve américain
Bienvenue sur le blog "interview des femmes qui osent" !   Voici une nouvelle opportunité d'apporter une graine d'es...
Lire plus
L'organisation d'une artisan créateur qui travaille à la maison
L'organisation d'une artisan créateur qui travaille à la maison
Apprendre à s'organiser lorsque l'on travaille à la maison. Apprendre à s'organiser lorsque l'on fait un travail créa...
Lire plus

Commentaires

  • C’est un vrai travail d’arriver à dépasser la rancoeur contre l’autre et contre soi… et c’est encore plus dur d’écouter son intuition… mon corps m’envoyait des tonnes de signaux pour faire réagir ce cerveau qui refusait de voir mais là encore ça ne suffirait pas… j’ai fait un soin reiki à distance la semaine dernière et la praticienne a senti ma carapace, mon armure…. déposer les armes m’est si difficile…mais étrangement mes déceptions amoureuses ne m’ont jamais dégoûtée de l’amour…. je n’attends pas l homme de ma vie… je sais que j aurais plusieurs hommes car ma vie est multiple…. j espère juste trouver celui qui s’accordera avec tout ce que je suis , tout ce que je serais….

    Coralie le

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés